Un projet de mise en œuvre de la Réduction Des risques Alcool à la maison relais du COS

Maison Relais La Cité
Projet à la maison relais
Accueillir dans un contexte bienveillant, de non jugement et à partir d’une co évaluation équipe/résident du potentiel comme des fragilités de la personne est un objectif permanent pour l’équipe sociale de la maison relais du COS.

Considérer l’autre dans son accueil et son accompagnement comme partenaire, le respecter et le reconnaître dans ce rapport singulier au monde qui lui a souvent permis de survivre à un quotidien infernal, c’est lui permettre  d’amorcer une «  démarche de ré humanisation »  dans l’espace d’échange socialisant qui lui est proposé. C’est lui permettre de dépasser la honte et  l’exclusion.

Ainsi, organiser un accueil avec alcool, revisiter un règlement de fonctionnement supra légal et se décaler du symptôme de l’addiction pour considérer la personne est apparu comme une expérience essentielle à tenter dans les modalités d’accueil.

Il s’agit d’autoriser la présence et la consommation d’alcool dans les lieux collectifs ainsi que sur les temps formels et informels de rencontre afin de socialiser le mode de consommation et le pacifier au maximum en termes d’atteinte à la santé et à la vie personnelle.

L’attention n’est plus portée sur le « combien ni le pourquoi on boit » mais le « comment on boit ». L’objectif n’est plus de stopper ou même de limiter la consommation mais de l’accompagner « au mieux ».


Ainsi, l’année 2018 sera une année d’engagement pour la maison relais en tant qu’établissement pilote sur la Nouvelle-Aquitaine dans la mise en pratique d’un modèle de pensée au-delà de l’injonction d’abstinence : la Réduction des Risques (RDR) Alcool autour de trois temps principaux :

  • le diagnostic institutionnel,
  • le temps  d’information des résidents comme de formation de l’équipe,
  • la période d’accompagnement au changement.

 

Au-delà de cet engagement à l’attention de la quarantaine de résidents de la maison relais, il s’agit d’un projet qui doit, à terme, et suite à son évaluation finale, aboutir à la mise en place d’actions concrètes et d’un repositionnement des professionnels comme des résidents. Aboutir à un modèle de pratiques mais surtout à un mode de pensée transmissible à d’autres établissements du COS comme aux structures partenaires de la maison relais au travers du Réseau Girondin des Pensions de Familles serait donc la finalité seconde de cette expérimentation dont on peut déjà, au travers de petites actions, percevoir le réel réaménagement qu’elle induit dans les relations personnelles.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de déterminer si vous êtes ou non un robot, et éviter ainsi les spams.
Image CAPTCHA
Entrer les caractères affichés ci dessus.